Do you need to parler english to be un Chef de projet Digital ?

Do you need to parler english to be un Chef de projet Digital ?

Temps de lecture: 
4

Il est très peu probable d’espérer faire long feu, nevertheless évoluer professionnellement sans une parfaite maîtrise d’une ou de plusieurs langues étrangères. Et quand on dit langues étrangères, we mean English ! Parler anglais est un must pour espérer devenir chef de projet. À la question : peut-on vraiment se passer de l’anglais dans le management de projet digital ? La réponse est : pas vraiment. Nous vous proposons de découvrir les atouts de la langue de Shakespeare pour les chefs de projet. Let’s go !

L’anglais : une langue incontournable dans le monde du business

Parler anglais en milieu professionnel n’est plus considéré comme un plus mais plutôt comme un must. L’anglais est la langue la plus utilisée en communication internationale et dans le monde du travail. C’est aussi la langue du digital qui s’est imposée sur Internet pour représenter près de 80 % de son contenu. Pour faire simple, le Web et les nouvelles technologies parlent anglais.

À compétences égales, un profil maîtrisant la langue internationale des affaires sera très probablement privilégié par un recruteur. Dans le même ordre d’idées, 28 % des Français ont admis avoir perdu des opportunités professionnelles (nouveaux emplois, évolutions et promotions salariales) à cause d’un bas niveau en anglais, selon une enquête menée par ABA English, une école d’anglais en ligne. Et n’oublions pas qu’un bon chef de projet est avant tout un as de la communication. C’est un facilitateur qui traduit les besoins de toutes les parties prenantes du projet. Pour ce faire, il doit être capable de comprendre, de s’exprimer clairement en anglais.  

Parler English est important pour réussir dans son job

Il semble évident qu’un chef de projet doit maîtriser l’anglais pour communiquer, mener des réunions ou encore des négociations commerciales. La langue internationale des affaires est aussi indispensable pour lui dans son quotidien pro et lui servira à envoyer des mails, s’entretenir au téléphone avec des clients anglophones, passer un marché, etc. De plus, l'une des qualités d'un chef de projet est d'avoir la capacité de s'adapter au changement. Dans un monde où les projets sont de plus en plus tournés vers l'international, l'usage courant de l'anglais est un moyen efficace pour eux de se créer des opportunités d’affaire et de développement.

L’anglais est également la langue la plus parlée sur Internet : c’est un atout majeur pour ces profils qui trouveront facilement des emplois en rapport direct avec leur domaine de compétences. Enfin, différentes opportunités d’évolution s’offrent aux chefs de projet capables de s’exprimer avec aisance dans la langue de Shakespeare : un échange fluide avec des équipes étrangères, une meilleure employabilité et plusieurs perspectives de mobilité à l’international.

Maîtriser l’anglais est un must pour s’ouvrir à l’international

Pour un chef de projet, la maîtrise de l’anglais est indispensable s’il souhaite s’ouvrir les portes d’une carrière à l’international. L’anglais est la langue maternelle de près de 400 millions de personnes dans le monde et la langue officielle d’une cinquantaine de pays. L’anglais est ainsi parlé par 1,5 milliard de personnes sur tous les continents.

Vous n’ignorez sans doute pas que dans le métier, les standards et les normes sont souvent américains. Comme dans d’autres domaines, ce sont les États-Unis qui donnent le La des tendances à venir. De plus, l’actualité, les formations et les conférences internationales sont en langue anglaise et ne pas la maîtriser risque de vous couper de toutes les innovations en matière de gestion de projet. Par ailleurs, un chef de projet capable de parler couramment l’anglais peut aspirer à des fonctions importantes par ses aptitudes linguistiques et représente une ressource plus que précieuse pour de très nombreuses entreprises dans le monde entier.

D'AUTRES ARTICLES TROP COOL !

Vous souhaitez passer la certification PSM I et devenir un Professional Scrum Master ? L’obtention de cette...Lire la suite
Les compétences pures et dures, les « hard skills », c’est bien beau quand on est Chef de projet Digital. Mais...Lire la suite
Aujourd’hui, les compétences pures et dures, les « hard skills » ne suffisent plus quand on est Chef de projet Digital...Lire la suite