Tout pour optimiser le taux de conversion de votre site web

Tout pour optimiser le taux de conversion de votre site web

Temps de lecture: 
4

Le taux de conversion d’un site : voilà la métrique-clé que tout marketeur ou webmaster a en tête. En effet, il s’agit de l’un des KPI les plus importants de pour votre business… et pour cause : la conversion est le nerf de tout business sur Internet ! 

Si vous lisez ces lignes, c’est sans doute que vous vous demandez comment augmenter votre taux de conversion. Bonne nouvelle : vous êtes au bon endroit. Découvrez ici tout ce qu’il vous faut savoir sur le taux de conversion, sa mesure, et son optimisation.

Qu’est-ce que le taux de conversion ?

Le taux de conversion du site web est le ratio entre le nombre total de visiteurs convertis en contacts et le trafic du site sur une période de temps donnée

Une conversion, selon votre projet, peut correspondre à différents types d’actions : 

  • Sur un site e-commerce, il s’agira tout simplement de ventes effectives
  • Sur un site-vitrine, il peut s’agit d’une inscription à une newsletter, du téléchargement d’un contenu, d’une inscription à un webinar… 

En somme, le taux de conversion permet de mesurer la performance de votre site, soit en termes de ventes directes, soit en termes d’acquisition de leads (de prospects). 

Pour calculer le taux de conversion d’un site, rien de plus simple : divisez le nombre de personnes converties par le nombre de visiteurs uniques total, et multipliez votre résultat par 100. 
La formule consacrée est donc : taux de conversion = (nombre de contacts / nombre de visiteurs) x 100

Comment suivre le taux de conversion de votre site web ?

Il est possible de suivre votre taux de conversion depuis plusieurs outils de ligne. Le plus simple et connu de tous reste Google Analytics, un outil-phare de la suite Google. 

Pour ce faire, il vous faut commencer par créer un objectif de conversion. Rendez-vous sur votre compte Google Analytics, dans l’onglet “Conversions” puis “Objectifs”. Vous pourrez ensuite cliquer sur le bouton “+ Nouvel objectif”.

Ajoutez vos objectifs pour suivre votre taux de conversion dans Google Analytics

Google vous proposera alors de paramétrer votre objectif, en fonction de l’action-clé que représente une conversion pour votre projet web : une vente faite sur un site e-commerce, un avis laissé, une demande de contact, ou encore l’inscription à une newsletter, par exemple.

Une fois cet objectif paramétré, vous aurez accès à des courbes pour suivre ces objectifs au quotidien, et votre taux de conversion sera automatiquement calculé par Analytics.

Votre taux de conversion est automatiquement calculé par Google Analytics

Pour entrer en profondeur dans vos performances, n’hésitez pas à consulter les autres onglets de l’outil. “Chemins de navigation vers l’objectif” vous dévoile par exemple les pages à partir desquelles vos visiteurs ont été convertis. Intéressant, pour savoir quelle partie de votre site optimiser !

Vous utilisez d’autres outils webmarketing, comme un CRM ? Il est fort probable que celui-ci vous propose un tableau de bord plus ou moins personnalisable, où vous pouvez suivre votre taux de conversion, à la manière d’Analytics. C’est par exemple le cas de HubSpot, mais également de Pardot ou de PipeDrive. 

Qu’est-ce qu’un bon taux de conversion ?

Difficile de dire s’il existe un bon taux de conversion en soi, tant ce chiffre dépend de votre activité spécifique. 

D’une part, cela dépend de quel type de taux de conversion vous parlez : s’agit-il du taux de conversion à une newsletter ? D’un taux de conversion e-commerce ? De celui d’une Landing Page de téléchargement de contenu ? 

D’autre part, ces différents taux de conversion varient d’un secteur à un autre, et d’une cible à une autre. En effet, selon que vous tenez une boutique dans la mode ou que vous proposez des formations en e-learning sur le web, vous trouverez des chiffres moyens bien différents. 

Voici cependant quelques taux de conversion moyens, issus de benchmarks, qui devraient vous inspirer à optimiser le vôtre :

7 tips pour optimiser le taux de conversion de votre site 

Envie d’améliorer le taux de conversion des pages-clés de votre site web ? Commencez par appliquer ces quelques conseils malins, et regardez vos courbes grimper à vue d’oeil. 

Améliorez la performance de votre site

Une étude récente Orson a prouvé que 40% des visiteurs d’un site web le quittaient lorsqu’il mettait plus de 3 secondes à se charger. Pire : à chaque seconde supplémentaire que votre page met à se charger, c’est 7% de taux de conversion que vous perdez. Voilà de quoi vous donner envie d’améliorer la performance globale de votre site, n’est-ce pas ? 

Pour ce faire, commencez par tester la vitesse de vos pages web sur un outil comme GTMetrix. Votre page met plus de 3 secondes à se charger, ou votre taux de rebond est catastrophique ? Il est temps d’en optimiser le temps de chargement !

Dans un premier temps, vous pouvez vous focaliser sur les éléments qui influencent le plus à la vitesse d’un site, à savoir : 

  • Les images : si celles-ci sont trop lourdes, elles affecteront négativement votre performance
  • Le système de mise en cache : qui dit cache, dit gain de performance pour vos utilisateurs qui visitent de nouveau votre site web

Prenez ensuite le temps de choisir un hébergeur web qui prend en compte les spécificités de votre site. En effet, un site qui héberge de nombreuses vidéos, ou bien qui se déploie à l’international, n’aura pas les mêmes besoins en termes de performance. Peut-être avez-vous besoin d’un CDN, pour optimiser le chargement de vos pages depuis d’autres pays que celui où vous exercez votre activité, ou encore d’un système de mise en cache plus complet : votre hébergeur pourra vous renseigner sur ces éléments.

Travaillez l’expérience utilisateur de vos pages

Projetez-vous dans la peau de vos cibles : que feriez-vous si, sur un site, vous aviez du mal à trouver les informations que vous recherchiez ? La réponse est simple : vous quitteriez le site, et ne vous laisseriez sans doute pas convertir aussi facilement ! 

L’UX de vos pages est un élément-phare à travailler pour optimiser vos taux de conversion. Pensez notamment à vérifier : 

  • La navigation sur votre site. S’il est complexe pour vos visiteurs de circuler entre vos pages, dans votre menu, ou encore dans votre blog, voilà de quoi les dissuader de se laisser convertir.
  • Les erreurs 404 sur votre site web. Rien de pire, pour nuire à l’expérience utilisateur, que des erreurs 404 (“page introuvable”) qui se déclarent à chaque clic. Vérifiez, depuis la Search Console de Google, que ces vilaines erreurs ne nuisent pas à votre UX.

Il s’agit de deux éléments simples, qui participent à une bonne expérience utilisateur, et font automatiquement grimper les taux de conversion d’un site web, e-commerce ou simple site-vitrine avec des objectifs de conversion simples/

Concevez votre site en mobile-first

Le mobile-first est une méthode de design qui consiste à prendre en compte, dès le départ, la navigation depuis les smartphones et les tablettes. Or, on estime que, rien qu’en France, 37 million d’internautes sont des mobinautes (sur 45,4 millions d’utilisateurs d’Internet). 

Concevoir un site en mobile-first (ou, a minima, en responsive), c’est donc penser à ces internautes qui ne seront pas convertis si vos pages ne s’affichent pas correctement sur leurs écrans mobiles. Vous pouvez tester l’état de votre adaptation mobile en faisant le test d’optimisation mobile de Google. Si celui-ci vous ressort de mauvais résultats, il faudra vous attaquer au design de votre site, en repensant vos pages en mode mobile.

Le “petit plus” de ce conseil pour améliorer vos taux de conversion ? Il aura un impact positif sur votre référencement naturel (SEO). En effet, Google a annoncé qu’à partir de septembre 2020, tous les sites qu’il analysera et classera seront passés à la moulinette de l’indexation “mobile-first”... En somme, le géant du web durcit ses règles concernant l’adaptation mobile, en pénalisant d’autant plus les sites qui ne sont pas adaptés aux écrans smartphone et tablette. Mettez-vous-y dès maintenant !

Chouchoutez vos formulaires

Qui dit conversion, dit formulaires. Or, bien souvent, pour améliorer un taux de conversion, rien de mieux que de revoir les champs et le design de ses formulaires.

La preuve ? Cette étude Unbounce, qui a testé l’influence du nombre de champs de formulaires sur le taux de conversion. En passant de 11 champs à 4, le taux de conversion lors de ce test a explosé de 120% ! Et c’est bien normal : après tout, qui aurait envie de remplir un formulaire à rallonge ?

Prenez donc le temps de vous pencher sur la question : examinez de quelles données vous avez réellement besoin, et desquelles vous pourriez vous passer. 

Songez également à vérifier que le design de vos formulaires n’est pas rebutant. Le bouton “Envoyer”, “Télécharger” ou “S’inscrire” est-il bien visible ? Avez-vous mis en place un système d’auto-remplissage des champs un peu trop invasif, qui donne envie à vos visiteurs de fuir avant d’avoir été convertis ? Pensez avant tout à l’expérience vécue par vos utilisateurs : votre taux de conversion s’en trouvera fondamentalement amélioré. 

Placez des éléments de réassurance à des endroits-clés

C’est bien connu : on fait bien souvent plus confiance à des avis de proches ou de personnes similaires à nous qu’à des stratégies marketing pensées aux petits oignons. En somme, rien ne vaut un bon avis client ou un témoignage d’un pair pour se laisser convertir (et avec le sourire !).

Pensez donc à disséminer aux endroits-clés de votre site, où vos objectifs de conversion sont les plus importants, des éléments de réassurance tels que : 

  • Des avis clients ou des témoignages d’utilisateurs de vos solutions
  • Des publications issues des réseaux sociaux, où vos clients ont mentionné vos produits

Où les placer ? Sur toutes les pages-clés pour votre conversion, à savoir : vos pages de destination, vos fiches produits, ou encore votre page “Offre”. C’est ici que vos nouveaux clients potentiels doivent être convaincus avec impact : donnez-y le maximum !

Le bonus de ce conseil ? La fidélisation à l’oeuvre lorsque vous demandez à vos clients satisfaits de partager leur avis sur leur expérience et processus d’achat avec votre entreprise. Que du bon !

Repensez le parcours d’achat de votre boutique e-commerce

Vous souhaitez spécifiquement améliorer votre taux de conversion e-commerce ? Qu’à cela ne tienne : prenez soin de refondre le parcours d’achat de votre boutique. 

Les utilisateurs du web sont de plus en plus impatients, et il s’agit de satisfaire à leur demande d’immédiateté et de simplicité, pour éviter l’abandon de panier. Au-delà de la performance de votre boutique e-commerce, pensez également à : 

  • Simplifier le mode de paiement, en proposant pourquoi pas le paiement en une seule étape, comme peut le faire Amazon avec son “paiement en un clic” très pertinent.
  • Proposer le paiement sans que l’utilisateur soit forcément inscrit. Un nouveau prospect pourrait bien s’enfuir si vous lui demandez, d’un coup d’un seul, de remplir toutes les informations à son sujet.
  • Mettre en avant des promotions ou des avantages de manière plus flagrante. Livraison gratuite, offre “nouveau client” et autres avantages doivent sauter aux yeux de vos utilisateurs, et leur donner envie d’être convertis illico presto !

Parfois, la performance de conversion de votre boutique ne tient qu’à un micro-détail. Reprenez le tunnel de conversion (aussi appelé entonnoir) de vos clients potentiels, et détectez les éléments qui pourraient être améliorés, pour améliorer par conséquent votre taux de transformation.

Proposez à vos visiteurs du contenu personnalisé

Le contenu personnalisé, ça vous dit quelque chose ? Il s’agit de contenu qui change selon le profil de l’utilisateur qui vient visiter votre site. En somme, si votre visiteur vous a déjà laissé au préalable des données sur lui, il vous est possible de personnaliser les éléments qu’il y verra s’afficher. 

Or, rien de tel pour augmenter le taux de conversion qu’une personnalisation fine et pertinente. Vous pouvez par exemple proposer : 

  • Des call-to-actions (CTA) contextualisés selon le profil de votre visiteur, qui appelleront les clics
  • Des produits recommandés par rapport aux achats précédemment faits par votre utilisateur, qui augmenteront aussi le prix de votre panier moyen
  • Des bannières proposant des promotions aux clients existants qui reviennent sur votre site… 

À vous de voir dans quelles données vous pouvez puiser pour optimiser la personnalisation sur votre site… sans tomber dans l’autre extrême : l’ultra-personnalisation, qui peut paraître trop invasive. 

Vous voilà avec 7 tips concrets à appliquer pour améliorer vos taux de conversion. Mais pour aller encore plus loin, n’oubliez pas de faire régulièrement de l’A/B testing sur votre design, votre navigation, votre ergonomie, votre contenu… Votre objectif : améliorer en continu la performance de conversion de votre site Internet, en fonction de résultats tangibles et concrets !
 

D'AUTRES ARTICLES TROP COOL !

Sur quel critère vous basez-vous pour juger du succès d’une boutique ? Par le nombre de personnes qui entrent? Par les...Lire la suite
Vous avez peut-être entendu son nom dans une conversation entre entrepreneurs, responsables webmarketing ou encore...Lire la suite
Il existe plusieurs situations où l’on souhaite améliorer son leadership auprès d’une équipe : nouveau poste,...Lire la suite