Méthode SMART : comment se fixer des objectifs (vraiment) pertinents ?

Méthode SMART : comment se fixer des objectifs (vraiment) pertinents ?

Temps de lecture: 
4

On dit d’un objectif qu’il est SMART lorsqu’il est à la fois Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réaliste, et Temporellement défini. Fixer des objectifs SMART, c’est fixer des objectifs concrets, qui emportent l’adhésion de tous.

Or, vous le savez : la définition des objectifs, c’est le B-A BA de la gestion de projet. Sans eux, impossible de définir un plan d’actionprécis et concret. Sans objectifs fixés, votre projet perd en visibilité, et en traçabilité. Et sans visiblité et traçabilité, difficile de justifier de vos actions auprès de votre n+1, ou de motiver vos équipes.

Alors comment définir des objectifs qui soient à la fois utiles, pertinents et adaptés ? Découvrez la méthode SMART, moyen mnémotechnique simple pour fixer des objectifs malins à ses équipes et à soi-même.

Pour quel type de projet utiliser la méthode SMART ?

En voilà, une question pertinente, pour commencer votre apprentissage des objectifs SMART ! Techniquement, si votre projet demande à avoir un objectif clair, et que vous devez absolument réaliser cet objectif, la méthode SMART est faite pour vous. 

Souvent utilisée pour définir des objectifs marketing (surtout depuis que le géant de l’Inbound marketing HubSpot l’a ressorti comme pilier de réussite d’un projet webmarketing), la méthode SMART peut pourtant s’appliquer à un grand nombre de projets d’entreprise, tels que le développement commercial, le recrutement de nouveaux talents ou la gestion des compétences des salariés.

En tant que chef de projet digital, la méthode SMART doit vous intéresser plus que quiconque. En effet, le grand avantage du projet digital est bien de pouvoir être scalable, grâce à des données chiffrées concrètes. Or, vous allez voir que la spécificité et les chiffres sont bien au coeur de cette méthode.

Qu’est-ce qu’un objectif SMART ?

Les 5 lettres du terme “SMART” désigne un acronyme qui permet de fixer un objectif réellement axé performance pour votre projet. Découvrez ici leur signification, ainsi que des exemples pour les illustrer concrètement.

S comme Spécifique

Première étape de votre découverte : un objectif SMART est avant tout un objectif unique et clairement défini. Il doit répondre à la question : quel est précisément le résultat que vous souhaitez atteindre ? L’enjeu est d’être suffisamment précis pour savoir exactement quoi faire. L’objectif doit pouvoir répondre aux questions “quoi ?”, “pourquoi ?”, “qui ?” et “où ?” ; c’est-à-dire “où trouver les ressources nécessaires ?”. Un bon objectif se doit donc de ne pas être vague ou trop général.

Un exemple d’objectif SMART ?

  • On ne dit pas : “Nous souhaitons faire plus de ventes, car notre produit est le meilleur”
  • Mais plutôt : “Nous souhaitons augmenter de 25% les ventes sur Internet de notre innovation de l’année au cours du prochain semestre”.

M comme Mesurable

L’indicateur “mesurable” répond à la question “combien ?”, et sert à donner un fondement concret à l’objectif. Pour tous les amoureux des chiffres, c’est à vous de jouer ! Mais attention, il ne suffit pas de formuler un chiffre ou un pourcentage à atteindre : éliminez d’emblée les critères subjectifs qu’il est impossible de mesurer.

Quantifier les objectifs mesurables à atteindre va ainsi vous permettre de suivre leur progression, d’évaluer ce qui a été accompli et ce qui reste à faire. Ce qui est bien utile pour voir si le projet évolue correctement ; ou, si les résultats vous semblent insuffisants, de vous aider à prendre des décisions pour rectifier la barre.

Un exemple d’objectif SMART ?

  • On ne dit pas : “Je veux que plus de personnes s’inscrivent à ma newsletter”
  • Mais plutôt : “Je vise une hausse de 30% du nombre d’inscrits à ma newsletter par rapport au trimestre dernier.”

A comme Atteignable

Dans la méthode SMART, A représente le terme “atteignable”, ou encore “accessible”. Pour déterminer si un objectif est atteignable, il faut se demander si l’on a les moyens de ses ambitions. Dispose-t-on de suffisamment de ressources humaines et financières, mais aussi de temps pour réaliser le projet ? 

L’objectif atteignable doit être partagé et remporter l’adhésion des personnes impliquées dans le projet. Il est important qu’il respecte un équilibre : fixer des objectifs ambitieux et challengeant pour motiver les acteurs du projet, oui, mais sans être pour autant démesuré ou trop haut, au risque de saper le moral des troupes.

Un exemple d’objectif SMART ?

  • On ne dit pas : “Nous allons décrocher 150 nouveaux clients en plus que l’an passé, car nous avons les commerciaux les plus convaincants, armés des meilleurs Powerpoint !”
  • Mais plutôt : “Décrocher 150 nouveaux contrats par rapport à l’an passé nous semble être un objectif atteignable au vu des investissements en formation commerciale alloués cette année.”

R comme Réaliste

Qu’il s’agisse d’un objectif marketing ou d’objectifs commerciaux, l’indicateur “réaliste” dans “SMART” ne doit pas être confondu avec “atteignable”. Et ce même si, dans la langue française, les deux mots sont synonymes. 

Vos objectifs peuvent certes être atteignables, mais sont-ils réellement réalistes et pertinents pour l’entreprise, au vu de la situation ? Par exemple, sont-ils rentables ? Risquent-t-il d’épuiser les ressources ?

Un exemple d’objectif SMART ?

  • On ne dit pas : “Nous venons de lancer notre projet il y a un mois, et nous comptons dépasser la barre des 10 000 inscrits à notre newsletter le mois prochain (la formation attractive d’un infopreneur, vue sur une publicité Instagram, me l’a dit) !”
  • Mais plutôt : “Compte tenu de notre lancement récent, nous aurons un bon goal si nous atteignons les 100 inscriptions à notre newsletter le mois prochain.”

T comme Temporellement défini

Cette dernière lettre recouvre les notions de temps et de délais. En effet, fixer des deadlines, une date butoir, une échéance, est essentiel, car tout objectif se doit d’être limité dans le temps pour réussir. 

Le bornage temporel permet de mesurer la progression du projet par rapport à l’échéancier fixé. C’est aussi une manière de maintenir un effort constant et soutenu vers la réalisation de l’objectif.

Un exemple d’objectif SMART ?

  • On ne dit pas : “Quand nous atteindrons les 10 000 visites sur notre site, nous organiserons un afterwork digne de ce nom !”
  • Mais plutôt : “L’objectif est d’atteindre les 10 000 visites uniques par mois sur notre site Internet le trimestre prochain”

En somme, fixer un objectif ambitieux et réaliste avec la méthode SMART, c’est envisager son projet comme un véritable marathon : à chaque kilomètre parcouru, vous, athlète de la gestion de projet, pouvez mesurer vos efforts, et atteindre un but précis, prédéfini en amont.

Votre objectif, désormais : atteindre vos objectifs, avec réalisme mais ambition !

D'AUTRES ARTICLES TROP COOL !

En agence de communication les journées sont intenses, et ressemblent plus à un marathon qu'à une séance de paddle sur...Lire la suite
Microsoft a établi qu’entre 2000 et 2016, notre capacité d’attention, descendue à 8 secondes, était devenue inférieure...Lire la suite
AARRR, PESTEL, AIDA : le monde du marketing digital est un nuage de mots rempli d’acronymes qui se succèdent et se...Lire la suite