Quelles connaissances dois-je avoir en SEO ?

Quelles connaissances dois-je avoir en SEO ?

Temps de lecture: 
4

Bonne question ! Déjà, votre intitulé de poste aurait dû vous mettre la puce à l’oreille. Chef de projet … « digital ». Et qui dit digital, dit référencement. Ou SEO si vous venez de débarquer du Machu Picchu. Si vous travaillez dans l’espace digital, vous devez avoir, au moins, des notions en SEO. Et puis tous vos clients veulent figurer en première page de Google. Le rêve n’est pas interdit, après tout…

Le management de projet rencontre le Web

Certes, le project management reste du project management. Quel que soit le secteur d’activité. Mais vous, vous êtes différent, vous êtes spécial. Vous êtes chef de projet « digital » ! Eh oui, ce n’est pas rien. Du coup, votre terrain de jeu, c’est le World Wide Web. Vous imaginez, vous, un chef de projet digital qui n’y connaisse rien en SEO ? Nous pas.

Touch base, comme ils disent au baseball. Si vous travaillez dans la gestion de projet digital aujourd'hui, vous avez très probablement affaire à du contenu numérique. Certains chefs de projet sont issus des univers de la conception ou du développement, mais le plus souvent, ils ont peu de formation dans le monde du digital. Dont le SEO est la pierre angulaire. Bon, assez parloter, mettez vos ceintures. On rentre dans le vif du sujet.

Le SEO pour les n… les chefs de projet du digital

Un chef de projet digital qui se respecte doit être en mesure de positionner un site Web dans les premiers résultats de Google et, accessoirement, des autres moteurs de recherche en général. Bon, vous le savez, on le sait, il n’y a que Google qui compte vraiment. Le reste, c’est de la mandoline. Pour faire simple (ou ringard, au choix), donc, vous devez être capable de bien référencer un site Web tout seul, comme un grand. Alors oui, ce n’est pas votre cœur de métier, mais ça y ressemble pas mal quand même.

Cela dit, avoir des connaissances solides en SEO est une autre grenade à ajouter à votre arsenal de Rambo du digital (ah la référence ringarde !). Vous pouvez avoir le contenu le plus pertinent du monde, s’il n’est pas bien référencé, personne ne le verra. C’est aussi simple que ça. Et puis n’oubliez pas pourquoi on fait appel à vos services in the first place. LA VISIBILITE ! Préparez-vous donc à maîtriser le jargon (et les techniques) du référenceur : netlinking, backlinks, link building, position zéro, référencement naturel, optimisation off-page et on-page… N’ayez pas peur des mots, vous êtes un chef de projet digital ! Les mots devraient avoir peur de vous. On y va !

Moteur de recherche : comment ça fonctionne ce truc ?

Avant de vous embarquer dans un trip technique, la base : comment ça fonctionne, un moteur de recherche ? On vous donne un indice : algorithme. Google utilise un algorithme (qui change tout le temps, au rythme de plus de 500 optimisations par an !) pour classer les pages Web au sein de la SERP, ou « Search Engine Result Page ». Les pages de résultats de Google quoi ! Pour classer les pages Web suite à la requête de l’utilisateur, Google fait appel à plusieurs critères, dont la pertinence, la qualité du contenu, l’autorité du site… Bon, on vous la fait courte : il faut apprendre ça. Ça sera un bon début. On passe à la suite.

Les liens, les liens, toujours les liens… et l’UX

La règle est simple : plus une page Web a de liens entrants (backlinks), plus son indice PR (PageRank) augmente. Et plus son indice augmente, plus elle est bien classée dans les résultats de recherche de Google. Mais Google étant Google, il rajoute une autre variable à l’équation classement : l’expérience utilisateur. C’est désormais l’un des objectifs majeurs de la firme de Mountain View. Vous devez donc apprendre, en plus de la bonne intégration des liens, les bases de l’UX. Bon courage.

Apprendre les bases du référencement naturel

Posez-vous cette question : quel est l’intérêt d’avoir un site Web killer si personne ne le consulte ? On répond pour vous : aucun ! Travailler son référencement naturel renvoie à 3 éléments essentiels. Notez-les. Un bon contenu, un site techniquement balaise (indexation, balisage…) et du trafic.

On sait, ça fait beaucoup à apprendre d’un coup. Heureusement, des outils d’aide existent. Pour le fun, essayez un peu SEOmoz, un excellent site et SaaS pour apprendre les bases du SEO. Le site est en anglais, mais vous êtes chef de projet digital, donc… Have fun !

D'AUTRES ARTICLES TROP COOL !

En tant que chef de projet digital, vous avez quantité de qualités. Vous avez véritablement de nombreuses cordes à...Lire la suite
Selon une étude réalisée par Kantar TNS pour Orange, il est désormais indispensable pour 75% des Français de se mettre...Lire la suite
Chef de projet digital : votre rôle dans l’esprit d’équipe L’esprit d’équipe, ça vous parle ? En tant que chef de...Lire la suite